Exploration du processus et des résultats de l’association avec les partenaires autochtones urbains dans la promotion de l’activité physique chez les jeunes enfants

Exploration du processus et des résultats de l’association avec les partenaires autochtones urbains dans la promotion de l’activité physique chez les jeunes enfants

Aperçu et résumé de la phase de démarrage de la recherche :

Les expériences vécues pendant la petite enfance ont un impact tout au long de la vie. Un bon développement moteur et physique est un aspect important du bien-être général, et est un facteur clé du développement des jeunes enfants. En collaboration avec les organisations autochtones et avec les Autochtones travaillant dans les arrondissements scolaires, nous implanterons des méthodes de recherche participatives et basées sur la communauté, afin d’explorer les processus et les résultats du développement et de l’implantation de ressources pour de l’activité physique comprenant une composante culturelle, chez les jeunes enfants autochtones (âgés entre 3 et 8 ans).

Un partenariat authentique a vu le jour et inclut des chercheurs provenant du Centre de recherche et de développement de la petite enfance à l’université de Victoria, du Centre d’amitié autochtone de Victoria, de la commission scolaire WSANEC, des directeurs autochtones en éducation autochtone des arrondissements scolaires Sooke et Saanich, des Services à la famille et à la communauté Island Métis, et d’autres organisations.

Nom du chercheur principal :  

Leslie Brown,
Doyenne associée,
Développement social et humain
Université de Victoria

Centre d’amitié collaborateur et/ou autre organisation autochtone urbaine :
Centre d’amitié autochtone de Victoria

Commission scolaire WSANEC (gouvernée par le Chef et le Conseil de bande de Tsartlip, Tsawout, Pauquachin et Tsyecum)

Présidents autochtones de l’éducation autochtone des arrondissements scolaires de Victoria, Sooke et Saanich

Société de services à la famille et à la communauté Island Métis

Objectifs de l’engagement :  

Ce partenariat entre chercheurs et Autochtones urbains travaillant en collaboration afin d’implanter des ressources pour de l’activité physique ayant une composante culturelle pour les familles et les enfants autochtones urbains, est conçu pour apporter un changement positif pour les enfants et les familles autochtones. L’augmentation de l’activité physique aide à améliorer les aptitudes d’apprentissage, réduit l’obésité, et améliore le bien-être tout au long de la vie. Les relations et le réseautage au sein des arrondissements, des centres autochtones urbains et de l’université, seront facilités. Tous les partenaires pourront acquérir de l’autonomie par le biais de la participation et de la collaboration. L’exploration des processus et des résultats de ce travail améliorera notre compréhension des tâches communes afin de générer des résultats positifs.

Au moins un étudiant autochtone diplômé sera formé. Les politiques publiques seront influencées par les résultats de la recherche, et ce, par le biais de l’engagement des représentants du gouvernement de niveau provincial.

Contact principal :  

Beverly Smith, D.Phil. (Oxon)
Directrice associée, Centre de recherche et de politiques sur la petite enfance
Université de Victoria
uvic.ca/cecrp
reach@uvic.ca
(250) 853-3147

PDF: Exploration du processus et des résultats de l’association avec les partenaires autochtones urbains dans la promotion de l’activité physique chez les jeunes enfants