L’influence du savoir autochtone en enseignement des sciences sur l’engagement et les attitudes des étudiants autochtones en milieu urbain à l’égard de la science : une étude pilote.

Résumé et abrégé du démarrage du projet

Cette recherche mobilisera des professeurs de sciences et des Aînés de la collectivité ou des gardiens du savoir afin de former une unité scientifique utilisant du contenu et des méthodes pédagogiques autochtones et examinera l’influence de cette unité sur l’engagement et les attitudes des étudiants autochtones en milieu urbain à l’égard de la science.

L’enseignement formel des sciences n’a pas su répondre aux besoins de la plupart des apprenants autochtones. Ainsi, peu d’Autochtones poursuivent des programmes d’études postsecondaires ou des carrières en sciences, ce qui réduit considérablement notre capacité de développement économique et de prendre des décisions éclairées en matière de santé, de gestion des ressources et d’éducation – ce qui limite les possibilités de contribuer à la santé et au développement socioéconomique de la Saskatchewan et du Canada. La recherche favorisera aussi la compréhension interculturelle et reconnaîtra la valeur du savoir autochtone pour les initiatives scientifiques en gestion des ressources naturelles, en écologie et dans d’autres domaines scientifiques. Bien que le savoir autochtone ait été inclus récemment dans les programmes d’études de toutes les disciplines et à tous les niveaux de la Saskatchewan, de nombreux enseignants ont peu de connaissances sur la façon de répondre à ces attentes. Ainsi, les Saskatoon Public Schools a mis en oeuvre des programmes de perfectionnement professionnel pour les enseignants des disciplines scientifiques qui les mobilisent dans le cadre d’un mécanisme d’apprentissage par l’expérience avec des Aînés des Premières Nations et des Métis et des gardiens du savoir. Ce projet de recherche pilote est une étape logique et nécessaire pour aider ces enseignants à appliquer ce qu’ils ont appris avec leurs élèves.

Ce projet de recherche répond au besoin d’améliorer l’enseignement des sciences chez les apprenants autochtones dans les différentes collectivités autochtones, comme en témoigne le soutien de Central Urban Métis Federation Inc., de la Première Nation de Whitecap Dakota et Saskatoon Public Schools. Le chercheur principal, Jeff Baker, est un Métis membre de la collectivité autochtone Saskatoon, diplômé de SUNTEP et est chaire de recherche en études autochtones à l’Université de la Saskatchewan.

Objectifs de la mobilisation 

  • Générer des connaissances sur les processus (chez les enseignants et les Aînés ou les gardiens du savoir) conçus pour inclure le savoir autochtone dans l’enseignement des sciences.
  • Recueillir des données probantes sur la façon d’inclure de manière respectueuse le savoir autochtone dans l’enseignement des sciences afin d’exercer une influence sur l’engagement et les attitudes des étudiants autochtones en milieu urbain à l’égard de la science.

Nom du chercheur principal

  • Jeff Baker, Université de la Saskatchewan

Collaborateurs : Centre d’amitié ou autre organisme autochtone en milieu urbain

  • Central Urban Métis Federation , Première Nation de Whitecap Dakota et Saskatoon Public Schools

Personne-ressource principale

Professeur Jeff Baker

Department of Educational Administration Université de la Saskatchewan

28 Campus Drive Saskatoon (Sask.) S7N 0X1 306-966-5664

jeff.baker@usask.ca