Transformer l’éducation : Stratégies pour améliorer l’éducation des jeunes autochtones

Transformer l’éducation : Stratégies pour améliorer l’éducation des jeunes Autochtones urbains

Aperçu et résumé de la phase de démarrage de la recherche :  

Les jeunes Autochtones urbains, particulièrement ceux qui vivent au sein du système de familles d’accueil canadien, ont des besoins uniques en matière d’éducation. Ils graduent à des niveaux beaucoup plus bas que les étudiants autochtones ou non-autochtones qui ne sont pas en famille d’accueil (Johnson, 2011; Turpel-Lafond & Kendall, 2007), et ils font face à de bien plus grands bouleversements dans leurs expériences d’éducation. Afin de déterminer le but de cette étude de recherche indigéniste, nous avons rencontré des groupes de jeunes Autochtones pour développer une question, une conception et des méthodologies de recherche qui aideront à mieux comprendre leurs luttes, leurs succès et leurs besoins en matière d’éducation. Nous inviterons un groupe de 24 jeunes Autochtones urbains représentant quatre groupes de jeunes Autochtones urbains (jusqu’à six membres par groupe) vivant dans de grandes régions métropolitaines à Vancouver et à Victoria, C.-B., afin de répondre de façon créative à la question : « qui ou quoi pourrait faire en sorte que vous vouliez rester à l’école ? » On demandera aux quatre groupes de jeunes de créer une vidéo, ou une affiche, un projet d’œuvre d’art, une prestation théâtrale ou musicale, afin d’aborder la question de recherche. Leurs réponses seront enregistrées sur vidéo, lors de la conférence provinciale d’une journée sur l’éducation des jeunes, à l’université de la Colombie-Britannique (Vancouver) le 18 octobre 2013. Jusqu’à 56 parents de familles d’accueil, tuteurs légaux, professeurs, travailleurs sociaux, parents, personnel de soutien d’agences, personnel de soutien d’écoles, et aînés, seront invités à voir les présentations de ces jeunes. Ces personnes travailleront ensuite en groupe avec les jeunes afin de formuler des recommandations basées sur les présentations de ceux-ci. Les données seront analysées selon les méthodologies indigénistes. Un des résultats de cette conférence sera une production vidéo d’une durée de dix à quinze minutes, où seront montrées les présentations des jeunes et les recommandations des participants à la conférence.

Nom des chercheurs principaux :

Dr Leslie Brown (Université de Victoria) et Dr Shelly Johnson (Université de la Colombie-Britannique)

Centre d’amitié collaborateur et/ou autre organisation autochtone urbaine :

  •  Services aux enfants et aux familles autochtones de Vancouver (Holly Anderson)
  •  Services aux enfants et aux familles Surrounded By Cedar (Barb Cowan)
  • Fédération des parents de familles d’accueil autochtones (Gary Mavis)
  • Centre de ressource pour jeunes Broadway (Joycellyn Helland)  

Objectifs de l’engagement :

Cette recherche est dévouée à un engagement significatif des jeunes Autochtones urbains. Ceux-ci sont impliqués dans le développement de ce projet depuis le tout début et continueront d’être impliqués pendant la collecte et l’analyse des données, et lors d’une présentation des constatations, à venir.

Contacts principaux :

Shelly Johnson, EdD
Shelly.johnson@ubc.ca

Leslie Brown, PhD
lbrown@uvic.ca

PDF: Transformer l’éducation : Stratégies pour améliorer l’éducation des jeunes Autochtones urbains